Avec Macron : Thatcher aujourd’hui. Le Pen demain.

Publié le 22 mai 2017

Autour des articles du Monde Diplomatique de Mai 2017 :
Macron : Le candidat des médias. (Merci à La Parisienne Libérée pour la chanson).

Donald Trump s’épanouit en chef de guerre.

Corée du Nord : La rationalité de Pyongyang.

Tunisie : Grand déballage historique.

Lire

4 réflexions au sujet de « Avec Macron : Thatcher aujourd’hui. Le Pen demain. »

  1. Franchement vous êtes graves. Comment vous pouvez dire qu’il faut construire un mouvement unitaire à gauche et juste ensuite traiter LO et le NPA de secte ? Ce sont deux coeurs de militants actifs au quotidien, intégré et combatifs dans quasi tous les milieux professionnels, ils sont évidement un des point d’attache à ne pas négliger dans la construction d’un rapport de force.

    Ne nous laissons pas diviser aussi bêtement, c’est ridicule.
    heureusement que tous les mélenchonnistes ne résonnent pas comme vous, mais vous passez à la radio quand même, faites un effort de prise de recule sur vos mots.

    bises

    PS: m’insulte pas, j’ai voté merluche.

    — Réponse du producteur de l’émission :

    Salut Sam !

    Merci pour ton message. Lu et publié, bien entendu.

    Et c’est bien de se faire (si gentiment) rentrer un peu dans la gueule, car une partie de moi dit aussi que tu n’as pas tort…

    Peut-être une réponse à venir…
    mais je pense que tu as compris ce qu’on dit, à quoi bon le redire autrement ?

    La rage d’être passés si près du second tour.
    On est repartis pour cinq ans de misère aux gens… sans autre perspective que le FN en force dans cinq ans…

    Bise aussi. Sur la gauche.


    Jibédé.

  2. He he he le rire est jaune à lire le commentaire et la réponse. … si près du but !?
    Bon en même temps il y a un groupe FI à l’assemblée avec des pointures qui sont capables de renvoyer dans leurs cordes n’importe quel politcard routard, alors les pinpins d’EM j’attends de les voir ridiculisés eux en tant que personne qui soutiennent les idées printemps macroniennes.
    A quand une prise de parole colboc suivie d’une intervention de ruffin ou memel.
    Je me gausse déjà.
    Alors si près du but …. C’est sur que c’est pas passé loin et les responsabilités sont là c’est sûr.
    Mais une petite voix me dit que ce qui va se jouer sur les bancs de l’assemblée pourrait nous surprendre ! En tout cas j’espère.

    Longue vie à polemix.

    Ps jb : » osons causer  » t’en dit quoi ?

  3. Moi aussi,je m’inquiète.Pourquoi un si long silence?On a besoin de toi,Jean-Baptiste,ainsi que ton équipe de gais lurons.
    C’est dur de vivre en macronie.A bientôt,j’espère.
    Robert

Leave a Reply