Franck Lepage – Episode 1/2 – Education populaire : Fabriquer du temps de cerveau disponible pour la révolution

Publié le 4 juillet 2018

franck-lepage-epinglePourquoi « la culture » officielle est-elle parfois si emmerdante ?

Et pourquoi n’ose t-on pas toujours le dire ? …

Rencontre avec Franck Lepage, de l’Ardeur et de feu la SCOP Le pavé :

L’un des créateurs des conférences gesticulées

Petite Histoire de l’Education Populaire de 1945 à nos jours…

Retour sur la conférence « Incultures« :

« La culture » : Champ de bataille et outil de guerre sociale…

Ou comment tout a été fait pour séparer « culture » de « peuple »…

Lire

Franck Lepage – Episode 2/2 – Petite Histoire de la Conférence Gesticulée

Publié le 3 juillet 2018

franck-lepage-est-la-voix-offSuite de la conversation avec Franck Lepage de l’Ardeur, et de feu la Scop Le Pavé.

Qu’est-ce qu’une conférence gesticulée ?

D’où ça vient ? …  –  Un jour, Franck en a eu marre de son boulot…

Comment ça se fabrique ? …  –  Avec l’expérience de chacun…

Qui peut en faire ? …  –  Tout le monde…

Petite Histoire d’un mouvement populaire de réflexion, de prise de parole, de partage de savoirs et d’analyses publiques …

Du temps de cerveau disponible pour la Révolution…

Lire

Du syndicalisme sans politique, ce n’est pas du syndicalisme

Publié le 25 juin 2018

Autour de l’article du Monde Diplomatique : « Epineuse indépendance syndicale ».
Le combat syndical est par essence un combat politique. Politique dans la vie de tous les jours : Salaires. Conditions de travail. Retraite. Sécu… Politique du quotidien, conquêtes sociales que l’on doit à deux siècles d’Histoire de luttes de travailleurs contre le capital. Le syndicalisme est au coeur de l’Histoire de la lutte des classes.

Or, on a répandu l’idée absurde que « le bon syndicalisme ne serait pas politique ». Vieilles rengaine patronale portée par de supposés « journalistes », (communiquants-salariés des médias dominants), et par des « syndicats jaunes », à la solde du patronat.

Conçue pour affaiblir le syndicalisme, cette propagande dévoie le sens de la Charte d’Amiens de 1906 – (CGT), qui  stipule que l’action syndicale doit être menée « en toute indépendance des partis politiques et de l’État ».

On omet de rappeler que le but de la lutte est une transformation d’ensemble de la société « par l’expropriation capitaliste »

Lire

1948-2018 – Palestine-Israël – Et David devint Goliath…

Publié le 18 juin 2018

 

Avec Olivier Pironet, journaliste du Monde Diplomatique et responsable d’édition de Manière de Voir.

1948 : Création de l’Etat d’Israël. Cette colonisation de la Palestine par des Juifs a été accélérée par le choc de la découverte des crimes nazis.

2018 : Commémoration des 70 ans d’Israël. Dans nos médias dominants, il n’a guère été question du long calvaire des Palestiniens, colonisés, chassés de leurs terres et opprimés… notamment au nom de fables religieuses sans fondement…

A voir et à écouter : Rap News : The Juice Media.com

Lire

Compiègne-Royallieu – Episode 1/2 – 1941-1944 – Un camp nazi en France

Publié le 4 juin 2018

Royallieu-2015Rediffusion de reportage réalisé en 2015, à l’occasion de la disparition fin mai 2018, de Fernand Devaux, résistant-déporté, qui, – dans le second épisode -, raconte les circonstances de son incarcération à Royallieu, avant Auschwitz

De 1941 à 1944, 50 000 personnes sont emprisonnées au camp de transit et d’internement de CompiègneRoyallieu, antichambre française des camps de concentration nazis.

Parmi ces prisonniers : des juifs, mais surtout des communistes, syndicalistes, résistants de tous bords, réfractaires au STO, soldats évadés, droits communs…

Histoire tombée dans 60 années d’oubli, jusqu’à création en 2008 du Mémorial du camp de Royallieu qui célèbre ses dix années d’activité. Visite avec Anne et Raymond

– Merci aux copains de Radio Graf’Hit – 94.9 à Compiègne !

Lire