Mais qu’est-ce qu’ils nous ont fait les Russes ?

Publié le 19 mars 2018


1914 – Caricature de Karl Lehmann-Dumont.

Autour des articles du Monde Diplomatique de Mars 2018 :

Les médias sont clairs : Il faut haïr les Russes. Et oublier qu’en 1945, ce sont les Soviétiques qui ont vaincu les nazis.

Communistes ou pas, les Russes restent de frustes rustres… (Et de si pratiques ennemis, notamment pour les marchands d’armes).

Dans les années 90, on a adoré cette Russie faible, humiliée, bradée aux occidentaux par l’alcoolique Boris Eltsine. Mais Poutine, lui, est très vilain…

Heureusement, les gentils USA sont là pour garantir paix et démocratie, même au prix des guerres nucléaires que le Pentagone prépare, notamment en Europe. On en parlait en 2016 dans notre émission Les USA préparent-ils une Troisième Guerre Mondiale nucléaire ?

Mars 2018, à la une du Diplo : Washington relance l’escalade nucléaire.

Quand ARTE veut faire saigner la Russie.

Echange de bons procédés entre le Kremlin et l’Eglise orthodoxe.

Lire

One thought on “Mais qu’est-ce qu’ils nous ont fait les Russes ?”

  1. Bonjour, pourrait on avoir les sources concernant l’institut américain en France qui forme nos élites politiques et/ou médiatiques soulevé par André aux environs de la quarantième minute ?
    Merci.

    Réponse : Il s’agit de la French-American Foundation et son programme « Young Leaders », sujet traité en novembre 2016 dans le Monde Diplomatique.
    Début de l’article : « Quel fil peut bien relier les ministres ou anciens ministres Emmanuel Macron, Fleur Pellerin et Najat Vallaud-Belkacem, la présidente du conseil régional d’Île-de-France Valérie Pécresse, les journalistes Jean-Marie Colombani et Christine Ockrent, l’homme d’affaires Alain Minc, le banquier Matthieu Pigasse (l’un des propriétaires du Monde SA) ou encore l’ancien premier ministre Alain Juppé ? Tous ont effectué un passage par la French-American Foundation dans le cadre de son programme « Young Leaders ». Tout comme cinq cents autres personnalités françaises, parmi lesquelles le président François Hollande lui-même.

    Depuis 1981, cette fondation privée organise des séminaires de deux ans où une douzaine de jeunes Français côtoient les élites américaines de la même classe d’âge… »

    https://www.monde-diplomatique.fr/2016/11/QUATREPOINT/56762

Leave a Reply