Solange, petit maitre de l’Art Brut ?

Publié le 5 mars 2018

Pascal raconte l’histoire de Solange, sa mère.
Portrait d’une femme courageuse, libre, émancipée…
Et dotée d’un sacré sens de l’humour…
Solange était couturière.
Elle n’avait jamais dessiné de sa vie.
A la fin de ses jours, elle se lance dans la réalisation d’une oeuvre incroyable…
Sans avoir conscience qu’il s’agit d’une oeuvre… qui interpelle des spécialites de l’Art Brut…
A voir : Un site dédié à l’oeuvre de Solange.

Lire

8 thoughts on “Solange, petit maitre de l’Art Brut ?”

  1. Très très belle émission. Une jolie histoire avec comme dans beaucoup de vie des moments d’intenses bonheurs qui s’entremêlent avec d’intenses détresses, déceptions, d’incompréhensions et de colères. Mais toujours digne. Si on juge un pays à la façon dont il traite ses vieux alors mon amère constat d’ado attardé n’en est que plus renforcé. Nous sommes de jeunes puceaux utiles de notre société qui violera notre âme quand on en saura trop. Mais où peut on voire les dessins de Solange ?

  2. Une magnifique émission…

    La vieillesse, la pauvreté, la maladie, l’exclusion, la dépendance, on comprend bien comme tout s’enclenche, s’emboite mécaniquement.

    Et pourtant le goût de la vie, le besoin de dessiner, de faire écho à cette publicité qui arrive dans la boite aux lettres…

    Bravo à ton ami pour ce récit courageux et ce sourire si coloré qu’on entend dans sa voix, qui rend son histoire vraiment belle.

  3. Quel Bel hommage ! ….

    Merci d avoir fait revivre Solange . Quel Amour cet homme , nous montre pour la vie de sa Mère . Quel Respect et quelle belle dignité de pouvoir d écrire jusqu au bout comment cette société peut se montrer inhumaine …..

    Solange , pauvre , sans argent , mais d une richesse formidable .
    Solange , vielle , mais n oublions jamais Jeune , mère de Famille Responsable et citoyenne .

    Solange , malade , dépendante , mais indépendante de tout avec ses croyons pour tous ces dessins .

    Alors , ce témoignage , A nous de le faire voyager pour Solange , puisse aujourd hui etre fière de son Fils , et qu elle puisse se reposer en Paix .

    Deux Belles Âmes , nous parlent .
    Merci

  4. un très beau témoignage, de beaux dessins qui réussissent à nous rapprocher de Solange.

    beaucoup de caractère et d’honnêteté se dégagent de ces dessins au langage si simple, si doux, lorsqu’on prend le temps de l’écouter.
    un tout petit monde devient plus riche, lorsqu’on le regarde de plus près.
    merci Solange, et merci Pascal !

  5. Très intéressant et aussi dur à avaler (tribunal des pauvres, écho de souvenirs désagréables…)

  6. Ho la la, elle est terrible, l’histoire de Solange!
    Je pensais pas que la société pouvait faire des trucs pareils à nos pauv’ vieux, c’est aussi cruel que dans Zola (avec toute la haine des braves gens comme dans « le Ventre de Paris » que je viens de relire. C’est bien abominable.)
    Heureusement qu’elle dessinait!
    Et qu’elle avait un fils.

Leave a Reply