Sarko : « Il y a quelque chose que je suis très attaché… La France a toujours été du côté des dictateurs ».

Publié le 15 septembre 2016

Sarko expliqueEt dans la série « ces cancres qui prétendent gouverner un pays dont ils ne savent même pas parler la langue » : notre principale source d’inspiration pour les sketches de Polémix et La Voix Off !

En truquant pendant des années des centaines de discours politiques, nous avons parfois constaté que nous avions fabriqué des propos prophétiques. (Comme par exemple en septembre 2011, faire dire à Hollande : « Je ne suis pas de gauche » (bon, ça n’était pas hyper-prophétique), ou « DSK n’est pas irréprochable, DSK est éclaté, DSK est condamnable !« ). Et crac ! Six mois plus tard, le mec dit ou fait le truc qu’on lui a fait dire dans un sketch, et ce n’est plus un gag : c’est devenu réalité… plus très rigolote… Alors tu t’énerves, t’arrêtes de faire des sketches, et tu fais des émissions sérieuses pour expliquer pourquoi ces politicards de droite de tous bords – PS y compris– sont nuisibles.

Inculte. Vulgaire. Violent… Sarkozy a pendant des années été notre meilleure muse, car la plus facile des cibles. Qu’est-ce qu’on a pu rire avec lui ! Il n’y avait presque rien à faire : Sarkozy est naturellement grotesque. Le caricaturer est un boulot de fainéant. Quand Talonnettes 1er a rendu le trône, les détournements de Polémix et La Voix Off se sont taris.

Septembre 2016 : Sarko fait naturellement du Polémix et La Voix Off… sans même que nous n’ayons à faire de montage… Du coup, ça laisse du temps pour fabriquer des émissions pas rigolotes, comme l’épisode 4 de la série Jean Zay. J’espère qu’il vous plaira parce qu’il m’a donné du mal celui-là ! Bonne écoute !

Jibédé.

Lire