Télérama : 23 Mai 2009.

Publié le 22 mars 2006

Logo TéléramaLes politiques au mixeur

« Les Déformations de 20h00« , Dimanche 20h00 sur Radio Nova.

Polemix-La-Voix-Off- et DJ FlashballSans complexe, ils pratiquent la « caricature tranquille« . Chaque dimanche, à l’heure où les chaînes de télé déversent au fil de leur JT un discours politique très officiel, Polémix et La Voix Off – avec DJ Flashball – répandent un tombereau d’impertinences sur les ondes de Nova. Ces as du mix et du remix triturent les petites phrases des hommes et des femmes politiques, les coupent et les recollent pour leur faire dire n’importe quoi. Pendant une heure, leur émission « iconoclaste et hirsute » enfile les perles artificielles, parfois montées de manière grossière et repérable, parfois assemblées avec tant de souplesse qu’on les croirait vraies. « Nous voulons créer une chambre médiatique absurde » précise La Voix Off. L’animateur dit vivre 24 heures sur 24 avec télé et radio allumées, un doigt sur la touche « pause » et un autre sur la touche « record ».

Logo NovaLe résultat ? Des pastilles satiriques travaillées et un tapis musical électro parsemé de saisies verbales. On n’entend ainsi Nicolas Sarkozy, lors de la « Sarkorétro » – pour fêter ses deux ans de mandat présidentiel – aligner des phrases réjouissantes. « Je voudrais que soit autorisé sans condition le consensus de la pensée unique, mais dans le climat actuel du marché publicitaire« , assène ainsi le Président de la République. Qu’on entend peu après hésiter, et lâcher un « Groumpf » agacé. Ségolène Royal, elle se dit « très pénible« , tout en assurant que « ce qui est important, c’est le futur de l’avenir« .
La séquence « 1 minute pour convaincre » (animée par Alain Béchamel et Olivier Casserole, en hommage piquant à Alain Duhamel et Olivier Mazerolle), permet d’entendre le « Premier Sinistre » François Fillon dérouler sérieusement une énormité : « Il est normal que les gens qui gagnent beaucoup d’argent niquent les plus défavorisés. » On sourit, mais on réfléchit aussi à la construction du discours politique, dont les mécanismes transparaissent au delà de la pochade.

Laurence Le Saux
Photo : Rakaille Le Rouge

Leave a Reply