Vive le Conseil National de la Résistance !

Publié le 15 mars 2014

Une heure avec Anne-Cécile Robert, Docteur en Droit Européen. Journaliste au Monde Diplomatique.

Le Programme du Conseil National de la RésistanceC’est plus que jamais possible !

En 1946, c’est dans une France ruinée que le ministre communiste Ambroise Croizat construit le Régime Général de la Sécurité Sociale

Aujourd’hui, on nous dit qu’il n’y a plus d’argent. Or, la France est le 5ème pays le plus riche du monde…

Lire

5 thoughts on “Vive le Conseil National de la Résistance !”

  1. Juste une remarque sur le texte du billet : « le CNR crée […] les retraites » mais il me semble qu’elles ont été crées bien avant et le système par répartition a été introduit sous Vichy.

    C’était une super émission en tous cas, merci !


    Loïc

  2. Yo Loïc,

    Certes, en France c’est Vichy qui instaure le systèmes de retraite par répartition.

    Mais Vichy étant un régime fachiste, il est bien évident que ce système, par la force des choses, excluait un grand nombre de Français… Ceux qui étaient déjà exclus par le régime.

    Si Vichy instaure ce semblant de système, ce n’est pas par goût du progrès social, mais pour couper l’herbe sous le pied des luttes menées par la gauche.

    Enfin, on peut supposer que le montant de ces retraites devait être dérisoire dans un pays ruiné et dont les ressources étaient pillées par les nazis.

    Ce que dit Wikipedia : « Le régime de Vichy reprend l’exemple allemand, celui de Bismark pour la stabilité sociale (garantir une retraite à l’ouvrier pour l’associer à l’ordre social et couper l’herbe sous le pied des révolutionnaires) et celui d’Hitler pour le contrôle des syndicats (prendre le contrôle de leurs ressources financières) : par la loi du 14 mars 1941, le secrétaire d’État au travail René Belin institue la retraite par répartition20.
    La nouvelle IVe République en garde certains principes… »

    – LVO –

  3. Anne-Cécile Robert dit tout. Il nous reste à développer.
    – L’état coute « vriement » trop cher ?
    – L’UE, est-ce vraiment la paix ?
    – La mondialisation, telle qu’elle est présentée, existe t-elle vraiment ? Est-elle récente ? Ne confondons nous pas « Mondialisation » et « Globalisation » ?
    – Est-il vraiment impossible de sortir de l’UE et de l’Euro ?
    – Quel est le rôle des médias dans la gestion de l’information et des experts qui y témoignent ?
    – Le clivage gauche / droite existe t-il ?
    – Le « toujours plus vite » est-il humain ? N’est-ce pas un moyen de ne plus réfléchir ?

  4. Bien dit ! je pense que Cécile Robert est trés au courant des aspects historiques de plus elle à une élocution précise et facile.
    Je suis d’accord avec elle sur 90% de ces analyses toutefois elle a tendance à promouvoir le tout social qui à mon sens conduit à une inefficacité globale rapide et devrait être modéré dans une phase de transition.
    Amicalement à tous

Leave a Reply